Maison des écrivains ou des artistes : les projets insolites de Rintala Eggertsson et d’autres architectes

Publié dans 27/07/2018 par Sabine Monier

maison des écrivains eggertsson-jeu-ombres

La maison des écrivains ou des artistes est un type de maison qui peut être grande ou toute petite. L’important, ce n’est même pas son caractère insolite, comme vous pourrez le constater. Ce qui va compter le plus, c’est d’être claire et de disposer donc de vitres entières au lieu de petites fenêtres. Tout artiste et créateur a besoin d’un espace clair ! La lumière doit pouvoir entrer de plus d’endroits possible.

La maison des écrivains ou des artistes : un espace varié, de la lumière de partout

Une telle maison des écrivains est la nouvelle réalisation de Rintala Eggertsson¹. Cette construction que vous verrez sur la photo ci-dessus est le fruit d’une conception longuement réfléchie. Un jeu d’ombres et de lumières couvre un grand nombre de cubes résidentiels.

Ci-dessous, le projet Corte Del Forte est né suite à l’invitation de Rintala Eggertsson Architects à participer à la 16ème Biennale d’Architecture de Venise. Ils ont été invités à faire une forteresse fermée à Mestre. Le thème pris était l’espace pour faire la danse.

maison des écrivains eggertsson-corte

L’organisation architectonique du projet Corte Del Forte repose sur une promenade de 2 mètres de large qui entoure une cour carrée avec deux espaces fonctionnels. La scène et la barre se projettent vers l’extérieur. Deux autres espaces, l’un intime et l’autre plus exposé, sont ajoutés au périmètre extérieur pour stimuler une expérience plus variée de l’environnement.

L’intérieur est gardé aussi simple et régulier que possible. Il fallait maximiser la connexion visuelle entre les quatre côtés de la cour et créer un sentiment d’unité pour les visiteurs. La typologie de la cour est commune dans les climats méridionaux offrant l’abri de la chaleur brûlante du soleil avec l’air et l’ombre. Pour augmenter la fonctionnalité, les architectes ont couvert la cour avec un auvent textile. Cet auvent est tissé dans un motif qui met en évidence les directions de l’espace. Le damier est également utilisé pour les murs en treillis qui sont les seuls séparateurs d’espace verticaux dans le pavillon.

Maison des écrivains ou des artistes : Sérénité, air marin et sensibilité amenant cette logique architecturale

Rintala Eggertsson ont travaillé en étroite collaboration avec les architectes TYIN tegnestue durant la phase d’idée du projet. Le sauna est situé en bord de mer et constitue la première partie de l’espace de travail visible par les visiteurs arrivant en bateau. Une ancienne salle d’attente dans les anciens docks a été rénovée pour accueillir des invités durant la nuit, et elle a des fonctions sanitaires. Plus loin, un chemin mène à travers certaines des constructions pour vous diriger vers la salle de concerts et la cantine.

maison des écrivains fleinvaer-refugium-rintala-eggertsson

Les fondations sont minimalistes. Ce sont des colonnes d’acier inclinées à 15 degrés. À cet angle particulier, les architectes ont pu réaliser des fondations pointues précises sans interférence majeure avec le sol.

Par ailleurs, le fait de soulever ce bâtiment du sol crée une pièce intéressante, entièrement visible depuis le chemin principal. Ses façades sont recouvertes de matériaux provenant d’autres bâtiments. Ce n’est pas seulement un moyen d’utiliser pleinement les matériaux. On cherche aussi un ajustement pratique à la construction dans un endroit où la logistique est un défi.

maison des écrivains du-repos-TYIN-tegnestue-rintala-eggertsson-fleinvaer-norvege

Des choses normalement simples comme l’accès à la nourriture et la disponibilité des matériaux deviennent plus difficiles dans un contexte de travail isolé. C’est l’inconvénient. Ensuite, il y a les avantages. « Isolé, pittoresque et paisible des informations inutiles et des objets redondants dans lesquels on s’entoure dans la vie de tous les jours, un site comme celui-ci permet de retrouver le calme et la sérénité », explique Rintala.

maison des écrivains du-repos-tyin-tegnestue-architectes-rintala-eggertsson-commune-fleinvaer-gildeskal

Maison des écrivains ou des artistes : des formes insolites

Chaque artiste a besoin d’un endroit pour créer. Ce qui compte, ce n’est pas l’espace (qu’il soit hyper grand), c’est l’énergie de l’endroit elle-même. L’intérieur doit être propice à la méditation, au repos et à la création. La forme originale, voire insolite, permettra certainement de penser out of the box (hors de la boîte), ce qui veut dire différemment.

maison des écrivains forme-isolite-penche

Maison des écrivains ou des artistes qui cherchent l’isolation paisible

Pourquoi faut-il s’isoler pour pouvoir créer ? Quel type de construction peut-on créer afin que celle-ci s’inscrive parfaitement dans son environnement ? Et bien, les maisons des écrivains ou des artistes sont en général éloignées des zones urbaines et du bruit. Ce genre de créateurs évitent la folie de la ville pour pouvoir entièrement se consacrer à leur tâche.

maison des écrivains cabanes-minimaliste-scandinaves

Ils sont besoin parfois d’un endroit simple, voire macabre. La peur, la solitude, la tristesse sont propices à la méditation et à la création. On écrit les meilleurs poèmes lorsque l’on déplore notre existence, non ?

Maison des écrivains ou des gens qui cherchent à passer du temps en dehor de la grande ville

Ce que vous voyez sur la photo ci-dessous est le projet Box Home de Rintala Eggertsson Architects. Elle se trouve à Oslo, en Norvège. Dans le Nord, tous les bâtiments à vivre doivent être construits de manière sophistiquée en raison du temps toujours contrasté. En outre, les maisons doivent être correctement chauffées avec de l’énergie externe plus de la moitié de l’année. Par conséquent, la production de maisons plus petites apporterait un avantage économique et écologique considérable. Aujourd’hui, l’activité de construction représente à elle seule plus d’un tiers de la consommation mondiale totale d’énergie et de matériaux, dépassant largement celle de l’ensemble du trafic et des transports.

maison des écrivains sami-rintala-eggertsson

Maisons de petites tailles qui offrent plus de paix qu’une grande maison de confort en ville

Cela devrait être une question cruciale surtout en Scandinavie, où les gens, en fonction de leur richesse croissante, possèdent des maisons de plus en plus grandes. Et dans la plupart des cas, cela en plus d’une deuxième maison appelée une maison d’été ou un chalet. C’est notamment l’endroit où ils créent ou font tout ce qui leur apporte ultérieurement de la paix intérieure.

maison des écrivains mer-pologne

Le projet met l’accent sur la qualité de l’espace, des matériaux et de la lumière naturelle. Il tente de réduire la surface inutile. Surtout, le but est de faire une petite maison paisible, une sorte de grotte urbaine, où une personne peut se retirer et, chaque fois qu’elle le souhaite, oublier l’intensité de la ville environnante pendant un certain temps.

maison des écrivains photo-jeanna-berger

maison des écrivains nouveau-design-britannique-cachette-carrieres-cornouailles

cabine-loft-carriere-rehabilite

maison des écrivains arrhov-frick-architectes-AB-mikael-Olsson

maison des écrivains gian-salis-architectes-ancienne-eglise

maison-des-ecrivains-FLOAT

maison des écrivains MEEKO-pologne

maison des écrivains revetement-meleze-brule

maison des écrivains projet-hut-to-hut-kumta-inde

maison-bois-matra-architecture-inde-dezeen

maison des écrivains pyramidale-lou-andrea-lassalle

maison-des-objets-emergeants

maison-suspendue-rintala-eggertsson-architectes

ferme-HHF-architectes-ziefen-suisse

pavillion-architectes-hexagonale-pierre-verre

¹ https://www.ri-eg.com/