La méditation aide à lutter contre le vieillissement du cerveau

Publié dans 25/03/2020 par Claire Deschamps

méditation effets sur le cerveau

On sait bien que la méditation est considérée avoir des effets bénéfiques sur notre esprit. Elle est connue notamment pour nous aider à nous détendre et à nous concentrer. Grâce à ses effets bénéfiques, elle s’est popularisée dans la culture occidentale et elle est maintenant pratiquée un peu partout à travers le monde. Maintenant, des chercheurs s’intéressent à la manière dont la méditation peut aider le cerveau humain.

La méditation peut ralentir le vieillissement du cerveau

méditation vieillissement de cerveau

Des scientifiques de l’Université du Wisconsin-Madison et de la Harvard Medical School ont fait des découvertes relatives aux effets de la méditation sur le cerveau. Les chercheurs se sont notamment intéressés à la façon dont la méditation quotidienne peut ralentir le vieillissement du cerveau. Les résultats de leur recherche ont été diffusés par Medical Express.

Une expérience menée sur un moine bouddhiste

Dans le cadre de leur étude, les chercheurs se sont penchés sur la pratique méditative d’un moine bouddhiste. Agé de 41 ans, il pratiquait cette activité quotidiennement. Les résultats de leurs études ont été publiés par Neurocase. Les scientifiques ont scanné son cerveau avec une résonance magnétique nucléaire. Ils ont répété l’expérience quatre fois au cours des 14 dernières années.

Pour la même période, une étude a également été menée sur un groupe de volontaires. Celui-ci a été constitué de 105 d’un âge proche de celui d’un moine. Ils ont ensuite analysé les résultats de la recherche en utilisant un système d’intelligence artificielle. Les chercheurs ont demandé notamment à déterminer l’âge des participants à l’expérience. Pour le faire, le système d’intelligence artificielle pouvait utiliser comme critère la structure de la matière grise dans le cerveau. Des études précédentes ont notamment indiqué que celle-ci diminuait au fil des ans. Pour cette raison, elle pouvait être un critère fiable dans le cadre de l’étude.

Le système a déterminé l’âge du moine à 33 ans. Quant au reste des personnes, leurs résultats montraient clairement des signes de vieillissement.