Passer du temps avec des amis : un des plus grand facteurs pour notre bonheur

Publié dans 18/09/2020 par Claire Deschamps

passer du temps avec des amis bonheur

Passer du temps avec des amis, pas de la famille, rend les gens plus heureux, ont découvert les psychologues de l’Université méthodiste d’Amérique du Sud. Cependant, les résultats ne sont pas si simples : c’est la répartition du temps consacré au divertissement et aux responsabilités. Voici les résultats d’une étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology.

Passer du temps avec des amis : un des plus grand facteurs pour notre bonheur

« Des recherches antérieures suggèrent que le fait d’avoir des relations intimes est un besoin humain fondamental qui, lorsqu’il est satisfait, est positivement associé au bien-être », écrivent les auteurs. « Récemment, cependant, les scientifiques ont soutenu que communiquer avec les partenaires et les membres de la famille peut être psychologiquement onéreux, par exemple, en raison des pressions associées à la nécessité de fournir du soutien, des soins et de l’empathie. »

Cela a conduit les chercheurs à tester comment les gens évaluent leur temps avec la famille et les amis, et si ce dernier les rend vraiment plus heureux.

Plus de 400 personnes ont participé à l’étude. Les scientifiques leur ont demandé de réfléchir à leur temps avec leurs amis ou leur famille, de se souvenir de ce qu’ils ont fait et d’évaluer si ces expériences leur ont laissé des émotions telles que le bonheur, la satisfaction et le sens du sens. Chaque émotion a été évaluée de 0 (presque jamais) à 6 (presque toujours).

Cette information et d’autres réponses sur la façon dont les participants à l’étude se sont sentis à différents moments ont permis aux auteurs d’évaluer le niveau de bonheur vécu avec leurs amis et leur famille.

Le temps passé avec la famille et les couples romantiques a reçu des scores inférieurs : les participants se sont sentis plus heureux avec leurs amis.

Cependant, soulignent les chercheurs, il ne s’agit pas de l’état de la relation, il s’agit de ce que les participants ont fait avec certaines personnes. Si un passe-temps amusant et intéressant a été associé à des amis, puis avec la famille et les enfants, tout d’abord, les tâches ménagères et d’autres activités pas très agréable.