Rentrée scolaire 2020 : comment savoir s’il s’agit d’un rhume ou de la Covid-19 ?

Publié dans 1/09/2020 par Sabine Monier

rentrée scolaire 2020 pas comme autres

Rentrée scolaire 2020 va rimer, comme chaque année, avec des symptômes grippaux pour de nombreux élèves. Comment les parents peuvent-ils faire la différenciation des virus cette année ? Que doivent-ils faire ? Comment vraiment s’y prendre pour faire la différence entre le rhume de leur enfant et la maladie de COVID-19 ? La question se pose notablement dans ce contexte de l’angoisse provoquée par la pandémie.

Rentrée scolaire 2020 pas comme les autres !

« D’abord, dans la plupart des cas, il ne faut pas s’inquiéter inutilement », insiste Johanne Blais, femme médecin au Groupe de médecine familiale Saint-François d’Assise. Puis, il faut savoir les trois principaux symptômes de la COVID-19.

Trois principaux symptômes de la COVID-19 à surveiller à la rentrée scolaire 2020 :

  • forte fièvre
  • toux sèche
  • difficultés respiratoires

Malheureusement, la COVID-19 peut passer de manière asymptomatique. Que faut dans ce cas-là ? Les questions que l’on se pose régulièrement sont les suivantes :

Si l’enfant a le nez qui coule ? Que faire si l’enfant ne se sent pas bien ? Est-ce grave si l’enfant a mal à la tête ? Mon enfant tousse, faut-il rester à la maison ? Un autre enfant dans la classe de mon enfant a des symptômes dubitatifs – que faire ?

crise covid 19 2020

Dans tous ces cas de figure, il faut se tester pour la COVID-19 dès la rentrée scoalaire 2020 !

Pour tout savoir et ne pas céder à la panique, il faut tester ! Le symptôme tout de même le plus important à surveiller, c’est la température. Avoir de la température plus élevée que la normale veut dire que quelque part dans l’organisme, il y a une inflammation. Le corps lutte  peut-être contre une infection.

Un organisme étranger (bactérie, virus, champignon, parasite…) qui pénètre dans le corps peut causer une infection. Ceci peut se produire de plusieurs manières. On peut inhaler de particules de l’air ambiant. Un enfant portera ses mains souillées à la bouche, au nez ou aux yeux. L’adulte, par le contact sexuel, peut s’infecter. On peut tomber et se blesser. Si la blessure n’est pas vite nettoyée, le corps peut s’infecter. L’alimentation peut aussi être un moyen de se faire infecter.

Suite à cela, notre système immunitaire réagit pour neutraliser l’intrus. Une infection peut être associée à une inflammation locale (toux, nez qui coule…) ou générale (fièvre…).

Avoir de la fièvre : pourquoi cet indicateur sera le plus important à suivre à la rentrée scolaire 2020 ?

Une fièvre est une température corporelle plus élevée que la normale. Cela s’appelle également une hyperthermie ou une pyrexie. C’est généralement un signe que votre corps travaille pour vous garder en bonne santé contre une infection. Les températures corporelles normales sont différentes pour tout le monde, mais elles se situent entre 36,1°C et 37,2°C. Une température de 38°C ou plus est considérée comme une fièvre.

Une partie de votre cerveau appelée hypothalamus contrôle la température de votre corps. En réponse à une infection, une maladie ou une autre cause, l’hypothalamus peut ramener le corps à une température plus élevée. Donc, quand une fièvre apparaît, c’est le signe que quelque chose se passe dans votre corps.

rentrée scolaire 2020 masqués

Quand peut-on considérer que l’on a de la fièvre ?

Les fièvres elles-mêmes ne sont généralement pas dangereuses, mais vous devriez consulter votre médecin de manière générale et pas uniquement à cause de la crise sanitaire liée à la COVID-19 si :

  • La température d’un adulte est de 39,5°C ou plus.
  • Un très jeune nourrisson (moins de 3 mois) a une température rectale de 38°C ou plus (appelez votre médecin ou rendez-vous immédiatement aux urgences).
  • Un enfant de 3 à 6 mois a une température rectale plus élevée que la normale et est également irritable ou somnolent (appelez immédiatement votre médecin).
  • Un enfant de 3 à 6 mois a une température rectale de 38,9°C ou plus
  • Un enfant de 6 à 24 mois a une fièvre supérieure à 38,8°C pendant plus d’un jour ou avec d’autres symptômes tels qu’une toux ou une diarrhée.
  • Un enfant de plus de 2 ans a une fièvre accompagnée d’éruptions cutanées, d’inconfort réel, d’irritabilité, d’apathie, de maux de tête, de raideur de la nuque ou de diarrhée ou de vomissements répétés.

Quand faut-il obligatoirement aller voir le docteur en urgence ?

  • Un nourrisson ou un enfant a une crise.
  • Toute température supérieure à 40°C chez un enfant, ce qui pourrait provoquer une crise.
  • La fièvre qui commence après que quelqu’un a été à un endroit où il fait trop chaud, ce qui pourrait être un signe de coup de chaleur.
  • La fièvre ne diminue pas après la prise de médicaments en vente libre comme l’ibuprofène aux doses appropriées.
  • Vous avez été en contact avec une personne atteinte du COVID-19.

rentrée scolaire 2020 tout rassemblement interdit

Symptômes de la fièvre elle-même :

La fièvre est le signe d’une maladie ou d’une infection. Lorsque vous avez de la température, vous pouvez également remarquer ces symptômes :

  • Frissons ou frissons.
  • Transpiration.
  • Mal de crâne.
  • Se sentir faible.
  • Être irritable.
  • Perdre l’appétit.
  • Être déshydraté.

Causes de fièvre

Une fièvre peut être le signe de plusieurs problèmes de santé, qui peuvent nécessiter ou non un traitement médical. Les causes les plus courantes de fièvre sont des infections telles que le rhume et le gastro-entérite (les punaises d’estomac). Les autres causes comprennent :

  • Infections de l’oreille, des poumons, de la peau, de la gorge, de la vessie ou des reins.
  • Épuisement par la chaleur.
  • COVID-19.
  • Coup de soleil.
  • Conditions qui provoquent une inflammation, comme la polyarthrite rhumatoïde.
  • Effets secondaires des médicaments.
  • Vaccins et immunisations.
  • Caillots sanguins.
  • Maladies auto-immunes telles que le lupus et les maladies inflammatoires de l’intestin.
  • Cancer.
  • Troubles hormonaux tels que l’hyperthyroïdie.
  • Drogues illégales telles que les amphétamines et la cocaïne.
  • La dentition chez les bébés peut provoquer une fièvre légère (pas plus de 38,3°C).

rentrée scolaire 2020 protections

Diagnostic de fièvre

Bien qu’une fièvre soit facile à mesurer avec un thermomètre, trouver sa cause peut être difficile. Outre un examen physique, votre médecin vous posera des questions sur les symptômes et les conditions, les médicaments et si vous avez récemment voyagé dans des régions infectées ou si vous présentez d’autres risques d’infection. Une infection palustre, par exemple, peut provoquer une fièvre qui revient généralement. Certaines régions des États-Unis, par exemple, sont des points chauds pour des infections telles que la maladie de Lyme et la fièvre pourprée des Rocheuses.

Votre médecin peut vous demander si vous avez côtoyé une personne atteinte du COVID-19 ou si vous présentez d’autres symptômes du COVID-19.

Parfois, vous pouvez avoir une « fièvre d’origine inconnue ». Dans de tels cas, la cause peut être une affection inhabituelle ou non évidente telle qu’une infection chronique, un trouble du tissu conjonctif, un cancer ou un autre problème.

rentrée scolaire 2020 cours récré

Traitements de la fièvre

La fièvre est généralement associée à un inconfort physique. De plus, la plupart des gens se sentent mieux quand on traite la fièvre. Mais en fonction de votre âge, de votre condition physique et de la cause sous-jacente de votre fièvre, vous pouvez ou non avoir besoin d’un traitement médical pour la fièvre seule. De nombreux experts pensent que la fièvre est une défense corporelle naturelle contre les infections. Il existe également de nombreuses causes non infectieuses de fièvre.

Les traitements varient en fonction de la cause de la fièvre. Par exemple, des antibiotiques seraient utilisés pour une infection bactérienne telle que l’angine streptococcique.

Les traitements les plus courants pour la fièvre comprennent les médicaments en vente libre tels que l’acétaminophène et les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’ibuprofène et le naproxène. Les enfants et les adolescents ne devraient pas prendre d’aspirine car elle est liée à une maladie appelée syndrome de Reye.

éviter travailler tout près

Les moyens de réduire la fièvre à la maison comprennent :

  • Boire beaucoup de liquides clairs tels que de l’eau, du bouillon et des jus de fruits ou une boisson de réhydratation.
  • Prendre un bain tiède.
  • Repos.
  • Restez au frais avec des vêtements légers et des couvre-lits.

Quels sont les traitements d’une infection ?

Selon la cause, une infection peut être traitée par des antibiotiques contre les bactéries ou par l’administration d’un médicament contre les champignons ou les parasites. Il n’existe pas de médicaments contre la plupart des virus. Mais beaucoup d’infections virales comme la grippe ou le rhume guérissent la plupart du temps d’elles-mêmes. Dans ces cas, c’est le système immunitaire qui les élimine.

D’autres infections virales comme l’hépatite A et B ou la polio ne peuvent pas passer d’elles-mêmes. De plus, elles peuvent causer des dommages irréversibles aux organes. Contre le HIV, une autre infection virale, il existe des inhibiteurs viraux.

Certaines infections virales et bactériennes peuvent être évitées ou atténuées grâce à la vaccination. Il y a des vaccins contre la grippe, les oreillons, la coqueluche, la polio, le papillomavirus, les hépatites A et B, la fièvre jaune… Il n’existe malheureusement pas encore de vaccin commercialisé contre la COVID-19.

rentrée scolaire 2020 prise température

Rentrée scolaire 2020 : y aurait-il moins de grippes ?

Le port du masque est obligatoire chez les enfants au collège. Une distanciation se tiendra chez les enfants de moins de onze ans. Chez les adultes, le port du masque est toujours obligatoire au bureau et dehors. Ceci pourrait faire réduire le nombre de personnes en état de grippe cet automne. Les personnes enrhumées protègeront les autres grâce au masque sur leurs visages. C’est un moyen efficace pour les autres et soi-même de se protéger des gouttelettes qui peuvent être projetées par tous ceux qui toussent, éternuent ou parlent.

Il s’agirait d’un effet bénéfique non négligeable sur le système de santé, alors que la menace d’une nouvelle vague de COVID-19 plane.

L’importance du vaccin contre la grippe

Les médecins rappellent l’importance tout particulière de se faire vacciner contre la grippe cette année. L’opportunité de nous protéger et d’avoir donc beaucoup moins de cas de grippe cette année va beaucoup nous aider. Ceci va évidemment soulager les médecins traitants et le système de santé en général. En effet, la prévention de la grippe par le vaccin serait la clé pour éviter une surcharge médicale cet automne. La COVID-19 n’empêche pas de se faire vacciner contre la grippe.

respecter mesures sécu école

Se faire vacciner contre la grippe : vers un chiffre record cette année ?

Cette année, les fabricants mondiaux de vaccins contre la grippe ont produit un nombre record de doses. Celles-ci sont toutes prévues pour la saison 2020-2021. De cette manière, les autorités nationales espèrent pouvoir soulager les hôpitaux de malades de la grippe alors qu’un rebond de la pandémie de COVID-19 est attendu. Aux États-Unis, une augmentation de 11 % dans la production de vaccins a été prévue.

Le réseau géant de pharmacies CVS, où la vaccination se fait sans ordonnance, a commandé le double de doses par rapport à 2019, soit 18 millions. En France, un des grands groupes pharmaceutique enregistre une hausse de 20 %.

Le moindre pourcentage enregistré aux États-Unis s’explique par le fait que chez les Américains, la vaccination contre la grippe est beaucoup plus répandue et pratiquée qu’en France.

porter masque rentrée scolaire 2020

Comment faire appliquer les mesures de sécurité aux enfants plus jeunes à la rentrée scolaire 2020 ?

Interdira-t-on des jeux dans la cour de récréation ? Rappelons que le brassage entre les différents groupes d’élèves sera très limité pendant les récrés. Alors, les jeux dans lesquels le contact ne peut pas être évité ne seront pas possibles. En revanche, les jeux de ballon seront possible. En général, l’ensemble des jeux est autorisé aux élèves. Ceci est possible grâce à la mesure drastique prévue de faire les élèves à partir de la classe de 6e garder le masque dans la cour de récréation. Par ailleurs, les récrés se feront en décalé et par zones balisées afin de limiter au maximum le brassage des élèves de groupes différents.

Rester masqué pendant des heures présentera-t-il des inconvénients majeurs pour les jeunes et leurs profs ?

Quel sera l’impact sanitaire et pédagogique du port du masque obligatoire ? Le port du masque ralentira-t-il les cours ? Les élèves et leurs professeurs auront-ils du mal à se parler et à s’entendre ? Le lien avec les enfants se créera-t-il pour les nouveaux profs ? Tant de questions auxquelles nous répondront en juin 2021 lorsque l’on fera le bilan de cette année scolaire pas comme les autres.

rentrée scolaire 2020 distanciation