La basilique Sagrada Família de Gaudí a reçu un permis de construire 137 ans après le début des travaux

Publié dans 12/06/2019 par Claire Deschamps

Sagrada Família barcelone permis de construction

La basilique iconique de Barcelone, Sagrada Família de l’architecte Antonio Gaudí a enfin reçu un permis de construire. Il a été délivré par les autorités de la capitale catalane 137 ans après le début des travaux.

La basilique Sagrada Família n’avait jamais reçu de permis de construire des autorités catalanes

Une demande de permis avait été présentée à l’origine en 1885, c’est-à-dire trois ans après le lancement des travaux. A l’époque, la demande était accompagnée d’un plan signé par Gaudí lui-même. Mais les autorités compétentes n’ont, semble-t-il, jamais répondu à cette demande. En 2016, l’administration a découvert que le bâtiment n’avait jamais reçu de permis de construire.

Cette année, le conseil municipal de Barcelone a enfin donné son accord officiel pour la construction. Il a été délivré au comité chargé d’achever l’édifice.

Sagrada Família est une attraction touristique majeure de la ville de Barcelone. Tous les ans, elle attire plus de 4 millions de visiteurs, sans compter les millions de personnes qui restent dans la région pour une période prolongée.

Les travaux actuels dans la basilique sont basés sur des modèles et des publications des dessins originaux de Gaudí

sagrada familia antonio gaudi barcelone

Grâce à cet accord historique, la fondation Sagrada Família serait désormais coresponsable des coûts engendrés pour la ville. La fondation a notamment accepté de ne pas augmenter le nombre de visiteurs reçus dans la basilique. Elle se chargera aussi de promouvoir la construction d’une ligne de métro directement jusqu’à l’édifice, notamment dans l’objectif d’éviter la surpopulation des espaces publics.

Les travaux de construction en cours dans la basilique sont basés sur des modèles en plâtre de Gaudí. On y utilise aussi des photographies et des publications de ses dessins originaux. Ces derniers ont été détruits lors d’un incendie dans les années 1930. La fin des travaux est prévue pour 2026. Cette année marquera aussi le 100e anniversaire du décès de l’architecte Antonio Gaudí.