Comment faire baisser son taux de glycémie naturellement ?

Publié dans 23/11/2022 par Laura Adrien

Le taux de glycémie dans le sang peut être influencé par de nombreux facteurs. Certains d’eux sont hors de notre contrôle, comme certains problèmes de santé ou une prédisposition génétique à l’hyperglycémie. Mais dans la plupart des cas, les bonnes habitudes de santé quotidiennes peuvent jouer un rôle important pour maintenir ses niveaux sains. Voici les 5 conseils des médecins.

Quel est le niveau normal de glycémie pour un non-diabétique ?

comment baisser taux glycémie

Quelques chiffres à retenir :
– 70 mg/dL ou moins : hypoglycémie, ou faible taux de sucre dans le sang. Mangez une collation pour augmenter le taux de sucre dans le sang (par exemple, 1/2 tasse de jus de fruit, 1 cuillère à soupe de miel ou 2 cuillères à soupe de raisins secs).
– 80-130 mg/dL :  taux idéal avant un repas.
180 mg/dL ou moins : taux postprandiaux idéal (1 à 2 heures après le début du repas).
240 mg/dL ou plus : vérifiez la présence de corps cétoniques dans votre urine. Appelez votre médecin si vous trouvez des quantités modérées de corps cétoniques après plus d’un test.

Contrôler taux de glycémie : Consommer des aliments riches en chrome et en magnésium

taux de glycémie aliments

L’hyperglycémie et le diabète ont été associés à des carences en micronutriments. Parmi les exemples, citons les carences en chrome et en magnésium, deux minéraux.  Le chrome intervient dans le métabolisme des glucides et des graisses. Il peut potentialiser l’action de l’insuline, favorisant ainsi la régulation de la glycémie.

Les aliments riches en chrome comprennent les viandes, les produits à base de céréales complètes, les fruits, les légumes et les fruits à coque.
Cependant, les mécanismes à l’origine de ce lien proposé ne sont pas entièrement connus et les études rapportent des résultats mitigés. Des recherches supplémentaires sont donc nécessaires.

Le magnésium a également été montré d’être bénéfique pour la glycémie. En effet, les régimes riches en magnésium sont associés à une réduction significative du risque de diabète. En revanche, de faibles niveaux de magnésium peuvent entraîner une résistance à l’insuline et une diminution de la tolérance au glucose chez les personnes atteintes de diabète. Cela dit, si vous consommez déjà beaucoup d’aliments riches en magnésium et que votre taux de magnésium sanguin est adéquat, vous ne tirerez probablement aucun avantage à prendre des suppléments de magnésium. Les aliments riches en magnésium comprennent les légumes à feuilles sombres, les graines de courge et de citrouille, le thon, les céréales complètes, le chocolat noir, les bananes, les avocats et les haricots.

Contrôler le taux de glycémie : Améliorer la qualité de son sommeil

qualité sommeil santé hyperglycémie

Un sommeil de mauvaise qualité ou limité affecte la chimie du corps, alors qu’un sommeil plus long aide à contrôler la glycémie. Le manque chronique de sommeil peut contribuer au risque de diabète de type 2, selon une étude publiée dans ‘Diabetologia’ en février 2015. Des volontaires en bonne santé qui n’ont dormi que quatre heures pendant trois nuits d’affilée présentaient des niveaux plus élevés d’acides gras dans leur sang, ce qui a réduit d’environ 23 % la capacité de l’insuline à réguler la glycémie, ont constaté les chercheurs. Le manque de sommeil est également lié à d’autres problèmes de santé, comme l’obésité, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Pour dormir mieux et améliorer votre santé générale, essayez de suivre quelques règles tous les soirs :

– Gardez la pièce dont vous dormez fraîche et sombre.
– Évitez de consommer de l’alcool ou de la caféine dans les heures précédant le coucher.
– Essayez de vous coucher et de vous réveiller à la même heure chaque jour, même le week-end.
– Ne regardez pas les écrans pendant au moins une demi-heure avant le coucher – que ce soit la télévision, les tablettes, les téléphones portables ou les ordinateurs.

Boire plus d’eau

rester hydraté bienfaits organisme

Rester hydraté est un moyen simple de garder le contrôle de sa glycémie. Une étude précédente a révélé que plus les participants à l’étude buvaient d’eau, moins ils étaient susceptibles de développer une glycémie élevée. Plus précisément, l’étude a révélé que les personnes qui buvaient moins de ½ litre d’eau par jour avaient un risque accru de développer des problèmes de glycémie. C’est-à-dire que l’eau aide efficacement à évacuer le glucose de l’organisme. Prendre un verre d’eau peut être vraiment utile pour essentiellement diluer votre glycémie et l’abaisser de manière saine.

Exercice physique

activité physique sucre dans le sang

L’exercice physique est un moyen rapide et efficace d’abaisser le taux de glycémie dans le sang. Il rend le corps plus sensible à l’insuline et peut maintenir des niveaux sains jusqu’à 24 heures après sport. L’activité physique amène également l’organisme à demander du glucose comme source d’énergie. En conséquence, les cellules fournissent du glucose aux muscles et le taux de glycémie baisse généralement. Pour que cela fonctionne, il vous faut une forme d’exercice qui fasse pomper votre cœur plus vite que d’habitude. Il peut s’agir de marcher à un rythme rapide.

Maintenir un poids modéré

contrôle glycémie perte poids

Le fait d’avoir de kilos en trop est l’une des principales causes de la résistance à l’insuline, qui empêche l’hormone hypoglycémiante de fonctionner correctement. Maintenir un poids sain permet donc d’avoir des niveaux de glycémie normaux et réduit les risques de développer un diabète. Mais vos objectifs de perte de poids ne doivent pas non plus être énormes. Il a été constaté que même une légère perte de poids peut avoir un effet bénéfique sur le taux d’hémoglobine glyquée. Une étude publiée dans l’American Journal of Preventative Medicine a révélé qu’une perte de poids modeste – de 5 à 10 % du poids corporel – entraînait une meilleure sensibilité à l’insuline et tolérance au glucose. Il se voit ainsi que de petits pas dans la bonne direction peuvent donner de grands résultats en matière d’amélioration ou de prévention.