Sommeil : une nouvelle étude dissipe 3 mythes courants sur le sommeil

Publié dans 18/04/2019 par Claire Deschamps

sommeil etude 3 mythes courants

On le sait : le sommeil est essentiel pour notre santé, bien être et productivité. Mais, pour les scientifiques, cette phase de repos de notre corps cache encore bien de territoires à explorer. Une nouvelle étude s’est penchée sur trois des mythes les plus courants qui en sont associés.

Trois mythes courants sur le sommeil dissipés par une nouvelle étude

combien de temps dormir par nuit etude

Rebecca Robbins, chercheuse postdoctorale au Département de la santé des populations de Langone Health de l’Université de New York, fait partie des scientifiques qui ont mené l’étude. Cette dernière a été publiée dans la revue Sleep Health.

Pour formuler les trois mythes les plus courants en question, les chercheurs ont puisé des informations dans plus de 8 000 sites web. Ils ont ainsi établie quelles sont idées reçus les plus répétées. L’équipe s’est ensuite intéressé à la question de savoir s’il existait des études qui pouvaient venir à leur appui. Ils ont également voulu savoir si ces mythes pourraient être liées à un mode de vie qui nuirait à la santé.

Les trois mythes les plus populaires sur le sommeil … Et celui qui pourrait nuire à la santé

Selon les chercheurs de l’Université de New York, ces trois mythes populaires indiquent :

  • une personne peut très bien se contenter de ne dormir que 5 heures par nuir ou moins ;
  • ronfler fort est normal ;
  • boire de l’alcool avant de se coucher pourrait nous aider à nous endormir ;

Selon l’étude, la première idée reçue présente des risques sensibles pour la santé à long terme. Pour ajouter à cela, ils indiquent que faire de la sieste pendant la journée pour compenser la privation de sommeil la nuit n’est pas une solution. Comment éviter donc des problèmes de santé liés à la fatigue et aux processus qui se déroulent pendant qu’on dort ? La réponse des chercheurs : établir des horaires de repos réguliers.

sommeil mythes courants heures pour dormir