La première usine en Europe de l’entreprise Tesla se trouvera à Berlin

Publié dans 13/11/2019 par Claire Deschamps

tesla en europe

Ces derniers jours, la compagnie de haute technologie américaine a annoncé qu’elle a décidé d’ouvrir une nouvelle usine en Europe. Le PDG de la compagnie Elon Musk, a déclaré que la compagnie de voitures électriques construirait une nouvelle usine. Elle aura pour titre Gigabyte 4 et elle sera localisée dans la région de Berlin. L’information a été diffusée par les agences de Reuters et par la DPA.

Tesla ouvrira sa première usine en Europe à Berlin, en Allemagne

tesla usine à berlin

Musk a annoncé sa décision lors d’une cérémonie à Berlin organisée par le magazine automobile Auto Bild et le journal Bild am Sontag. En réponse à une question de journaliste, le PDG de Tesla a déclaré que l’usine serait située près du nouvel aéroport de Berlin. Celui-ci devrait ouvrir au sud de la capitale allemande. Musk a également déclaré que Tesla créerait un centre d’ingénierie et de design à dans la mégalopole allemande.

Le savoir faire technologique allemand cité comme une des raisons qui motivent le choix de la société

Tesla a déjà annoncé son intention de démarrer la production en Europe en 2021. Jusqu’à présent, la société a beaucoup investi dans une usine en Chine. A ce jour, les investissements annoncés dans l’usine de Shanghai s’élèvent à plus de 2 milliards de dollars. Selon des sources indépendantes, actuellement, l’entreprise subit une pression intense de la concurrence croissante sur le marché des véhicules électriques. « Tout le monde sait que l’ingénierie allemande est à un niveau exceptionnel et c’est une des raisons » du choix du pays, a déclaré Elon Musk.

La volonté d’acheter des véhicules électriques en Europe est également en train de croître. Dans les années à venir, les plus grandes usines seront en Allemagne, en France, en Espagne et en Italie. Cette popularité des voitures électriques s’explique par les mesures prises par les gouvernements européens pour leur promotion. Les véhicules en question sont considérés comme étant moins polluants et sont donc promus dans le cadre de la lutte pour la protection de l’environnement.