La ville de Rome met en place un système de transport public permettant de payer ses tickets avec des bouteilles en plastique à recycler

Publié dans 13/08/2019 par Claire Deschamps

Transport public Rome recyclage bouteilles

La ville de Rome teste actuellement un système de transport public innovant. Son objectif ? Permettre aux personnes qui utilisent le transport public de la capitale de recycler les bouteilles en plastique. En échange, ils pourraient se déplacer gratuitement avec les transports en commun de la capitale italienne.

Transport public et recyclage de bouteilles en plastique – un système ingénieux mis en place par la capitale italienne

Transport public à Rome bouteilles plastique recyclage

Le système est appelé + Ricicli + Viaggi, c’est-à-dire + Recycle + Voyage. Il accepte les bouteilles en plastique qui sont collectées et envoyées pour traitement.

Des machines situées dans trois stations de métro de la ville échangent une bouteille en plastique contre un crédit de 0,05 €. Un un trajet de 1,50 € revient ainsi équivalent à 30 bouteilles rendues.

« Nous pouvons dire que nous sommes la première grande capitale européenne à présenter cette innovation », a déclaré la maire de Rome, Virginia Raggi.

Le recyclage de bouteilles comme un éco bonus pour les déplacements en ville

La société Atac exploite le réseau de transports en commun de Rome. Elle créditera ses comptes d’un éco bonus sur les applications d’achat de billets en ligne MyCicero et TabNet lorsque les utilisateurs utiliseront des bouteilles en plastique pour l’achat de titres de transport.

Le projet pilote est mené par les autorités locales pendant un an. Cette période d’essai permettra à la ville de déterminer si le système fonctionne vraiment.

Une idée intéressante pour encourager le recyclage et lutter contre le problème des déchets

Les machines sont actuellement situées à la station Cipro sur la ligne A, à la station Piramide sur la ligne B et à la station San Giovanni sur la ligne C. Le crédit accumulé par le paiement en bouteilles peut être utilisé pour des trajets en train ou en bus.

Avec ce programme de recyclage, les autorités de la ville entendent aussi lutter contre le problème des déchets à Rome. Celui-ci est particulièrement sensible dans la capitale pendant les mois chauds de l’année.