Unilever souhaite réduire de moitié son utilisation de plastiques non recyclés d’ici 2025

Publié dans 14/10/2019 par Claire Deschamps

unilever environnement

Le géant des produits de consommation Unilever, dont les marques incluent Dove Soaps et Lipton, a déclaré que son objectif était de réduire de moitié son utilisation de plastiques non recyclés d’ici 2025. L’annonce vient à un moment où l’on est de plus en plus sensible à l’utilisation de plastiques.

Le PDG de l’entreprise Unilever, Alan Jope, a annoncé le plan de réduction d’ici 2025

unilever nature

L’utilisation de plastiques non nocifs nécessitera une “refonte fondamentale” dans ses politiques d’emballage. La société vise à atteindre cet objectif en réduisant l’utilisation de tous les plastiques de 100 000 tonnes. Elle s’engagera aussi à utiliser davantage de plastique recyclé.

Tous ses conteneurs en plastique seront réutilisables, recyclables ou compostables d’ici 2025. De plus, la société utilisera au moins 25% de plastique recyclé dans des conteneurs cette année-là.

Des efforts sur le long terme envisagés par la société et salués par les militants pour l’environnement

« Le plastique a sa place, mais elle n’est pas dans l’environnement », a déclaré Jope. « Nous ne pouvons éliminer les déchets plastiques qu’en agissant rapidement et en prenant des mesures radicales à tous les stades du cycle de la plasturgie ».

Pour atteindre les nouveaux objectifs, il faudra des matériaux d’emballage nouveaux et innovants. Une augmentation rapide des emballages pouvant être réutilisés ou rechargés sera aussi nécessaire. Unilever a déjà commencé à vendre des produits comprenant des brosses à dents en bambou, des barres désodorisantes en carton et des récipients pour dentifrice rechargeables.

Toutefois, la société affirme produire environ 700 000 tonnes de récipients en plastique par an. Elvira Jiménez, une militante du secteur des plastiques à Greenpeace, a salué cette annonce. Cependant, l’organisation environnementale aimerait voir Unilever changer son approche. Selon les militants pour l’environnement, elle devrait aller encore plus loin. Selon les experts, environ 9 millions de tonnes de déchets plastiques, y compris des bouteilles en plastique, des sacs, des jouets et d’autres objets, affluent chaque année dans les océans du monde.