Vivienne Westwood a invité les consommateurs à réduire leurs achats

Publié dans 10/10/2019 par Claire Deschamps

vivienne westwood réduire la consommation

La créatrice de mode Vivienne Westwood a invité les consommateurs à acheter moins de produits. Elle a expirmé son souhait pour les personnes « de réduire (leur consommation), réutiliser et recycler ». De cette sorte, elle rejoint une série de designers et de créateurs qui participent à des projets de recyclage et crééent des produits réutisables afin de sauver la planète.

Vivienne Westwood invite les personnes à consommer moins et à miser sur des tenues de qualité

vivienne westwood protection planète

« Quelque chose doit être fait cette année, sinon ce sera trop tard. Ce n’est pas suffisant de vivre notre vie comme avant. Nous devons continuer à réduire, réutiliser, recycler. Nous devons réduire les vêtements que nous achetons, acheter des tenues de haute qualité, pas beaucoup, pour nous assurer de porter un vêtement », a-t-elle déclaré.

La créatrice de tenues design fait donc partie d’un mouvement visant à réduire les déchets produits tous les ans par les marques de mode. Ces derniers temps, plusieurs maisons de mode et des designers ont unis leurs efforts dans ce même objectif.

La créatrice s’est exprimé devant Naomi Campbell

Westwood pense que son activité de militante est intimement liée à celle de créatrice de mode. Pour elle, l’une activité aide l’autre. Parlant à Naomi Campbell de l’édition britannique de Vogue, elle a souligné que, pour réussir, il est très important d’avoir une belle apparence. Cela aidera les personnes à avoir un aspect plus fiable et à être pris au sérieux.

Naomi Campbell a rappelé que, lorsqu’elle avait 16 ans, elle a discuté avec la crétrice du travail philanthropique. C’est à partir de ce moment là qu’elle a commencé à s’intéresser à des activités de ce type.

« Cela a eu un impact énorme sur moi. À l’époque, j’ai commencé à travailler avec Nelson Mandela en République sud-africaine, donc c’était quelque chose de nouveau pour moi. C’était comme si je voulais faire quelque chose », a-t-elle expliqué Campbell.